Bûche roulée citron-mascarpone { Noël }

Bûche roulée citron-mascarpone { Noël }

Ce week-end, à l’occasion d’un anniversaire-raclette en famille, j’ai réalisé ma toute première bûche roulée.

Alors je l’avoue, c’est Le Meilleur Pâtissier qui m’a donné envie d’essayer un gâteau roulé. Parce que je me suis bien moquée en regardant les candidats galérer à rouler leur génoise sans faire échapper la garniture. Mais étant donné ma dextérité « légendaire », je n’étais pas sûre de faire mieux ^^

Mon premier essai a été un beau massacre. J’avais roulé ma génoise dans un papier sulfurisé parsemé de sucre + un torchon humide. Technique donnée par une participante de l’émission mais qui n’a pas réussi du tout, puisque j’ai bien pu rouler la génoise, mais qu’elle est restée collée au papier au moment de la dérouler, comme si j’avais mis de la superglu.
J’ai donc refait une génoise et suivi les conseils de Click, Cook and Taste : rouler dans un torchon humide et puis c’est tout. Pas besoin de se compliquer la vie : ça a marché comme sur des roulettes.

Pour une première bûche, je suis satisfaite du résultat : une génoise fine et bien moelleuse, un bon goût de citron, c’était frais et léger en bouche même si j’ai utilisé du mascarpone. Je n’étais pas sûre d’avoir mis la bonne proportion de crème par rapport à la génoise, mais quand j’ai coupé les parts, j’ai pu constater que l’intérieur était plutôt régulier. Niveau finitions, ça pourra être amélioré, mais on est bien loin de la catastrophe façon religieuse à l’ancienne 😀

Cette recette est donc à la portée de tous, même les personnes les plus maladroites comme moi. Et si vous voulez la servir au dessert pour Noël, vous avez le temps de vous entraîner 🙂
La réalisation demande un peu de temps, et il vaut mieux commencer la veille, mais c’est largement faisable.

Les ingrédients :

la génoise :
(pour une plaque de 27x35cm)
(recette tirée de mon Grand Livre Marabout de la Cuisine Facile)
– 2 oeufs
– 100g de sucre
– 90g de farine
– 30g de poudre d’amandes
– le zeste de 1 citron

la crème :
(presque comme pour ma tarte au citron mais sans beurre)
– 1 citron (jus + zeste)
– 1 oeuf
– 30g de sucre
– 250g de mascarpone
– 2cs de sucre glace

les finitions :
– 125g de mascarpone
– 1/2 citron (jus + zeste)
– 2cs de sucre glace

La préparation :

1. Commencer par la crème au citron. Battre vivement l’oeuf avec le sucre jusqu’à blanchissement. Ajouter le jus du citron, verser dans une petite casserole et chauffer à feu doux en remuant, jusqu’à épaississement. Verser dans un plat et laisser refroidir.

2. Préparer la génoise. Séparer les blancs des jaunes d’oeufs. Battre les blancs d’oeufs en neige bien ferme. Ajouter le sucre et battre pendant 1 minute : le mélange doit devenir nacré et former un bec lorsqu’on retire le fouet. A la spatule, incorporer les jaunes d’oeufs, la farine, la poudre d’amandes et le zeste de citron.

3. Verser sur une plaque recouverte de papier sulfurisé, lisser pour former un rectangle, et enfourner pour 10 minutes dans un four préchauffé à 180°C.

4. Pendant la cuisson, préparer un torchon humide (juste humide, bien essoré). Lorsque la génoise est cuite, la démouler dans le torchon, retirer le papier (attention, ça colle un peu donc on y va doucement), et rouler immédiatement dans le torchon (j’ai roulé en partant de la largeur pour obtenir une bûche pas trop longue et bien dodue). Laisser refroidir.

5. Dans un saladier, battre les 250g de mascarpone avec le sucre glace. Ajouter la crème au citron, et un peu de zeste supplémentaire si vous trouvez qu’on ne sent pas assez le citron.

6. Une fois la génoise refroidie, la dérouler délicatement du torchon et la disposer sur une feuille de papier sulfurisé. Etaler la crème citron/mascarpone de façon régulière en allant jusqu’à 1cm des bords. Rouler la génoise délicatement. Couper les extrémités pour un résultat plus net. Déposer dans le plat de service. Placer au frais.

7. Passer aux finitions (que je conseille de faire le lendemain, au moment de servir). Fouetter le mascarpone avec le sucre glace, le jus et le zeste d’1/2 citron. A l’aide d’une spatule plate, recouvrir le gâteau (le dessus, les côtés, puis les extrémités). Décorer selon les goûts 🙂
Pour ma part, j’ai mis quelques vermicelles pailletés, et des petites étoiles pailletées trouvées chez Cultura, que j’ai piquées dans des cure-dents.

Je crois que tout le monde s’est régalé en dégustant cette bûche, je la referai donc sans hésiter. Et maintenant que je sais que je suis capable de dompter le biscuit roulé, j’ai envie de me lancer dans d’autres associations de saveurs!
Si mes explications manquent de clarté, n’hésitez pas à me laisser un petit commentaire pour me demander des précisions 🙂