Cinnamon rolls { brioches roulées à la cannelle }

Cinnamon rolls { brioches roulées à la cannelle }

Pour bien finir la semaine, je vous propose une recette dont vous avez déjà pu avoir un aperçu si vous me suivez sur Facebook. Ces cinnamon rolls, je vous les avais promis il y a un moment déjà. Je les ai réalisés plusieurs fois avant de trouver ma version idéale.
La recette originale a été piochée ici. Je l’ai retravaillée afin qu’elle colle parfaitement à mes attentes, et j’espère qu’elle comblera également les vôtres!

J’ai découvert les cinnamon rolls sur un site US il y a deux ou trois ans déjà, il me semble, et j’en ai goûté pour la première fois chez Starbucks : c’était sec et assez insipide. J’ai également goûté les kanelbullar qu’on peut trouver chez Ikea, et c’était un peu trop élastique à mon goût. J’ai passé des heures à baver devant des photos de cinnamon rolls sur Pinterest avant de me lancer.

Maintenant que j’ai ma machine à pain, je peux enfin les déguster comme le je les aime : très moelleux et avec un goût de cannelle bien prononcé! J’ai volontairement réduit radicalement la dose de sucre, et zappé le glaçage, qui pour moi, n’apporte rien (à part du sucre supplémentaire). C’est une viennoiserie qui reste tout de même très calorique, on ne va pas se mentir. Mais au petit-déjeuner, j’ai autre chose à faire que de compter les calories … essayer de ne pas tomber la tête la première dans mon mug de thé, par exemple.

Les ingrédients :
(pour 10 parts)

pour la pâte :
– 1 oeuf battu
– 115g de lait tiède
– 40g de sucre
– 40g de beurre fondu
– 2,5g de sel
– 300g de farine spéciale brioche
– 1 sachet de levure de boulangerie

pour la garniture :
– 60g de vergeoise brune (ou de cassonade)
– 30g de beurre très mou
– 5g de cannelle
– un peu de lait

La préparation :

1. Dans la cuve de la machine à pain, verser les ingrédients liquides : oeuf, lait, beurre, sucre, sel. Recouvrir avec la farine, puis verser la levure. Lancer le programme « pâte levée » (1h20).

2. Une fois le programme terminé, étaler la pâte en formant un rectangle de 30cm par 50cm environ.

3. Etaler le beurre mou au pinceau, ou avec une cuillère à soupe, ou carrément avec les doigts (méthode la plus efficace bien que pas très ragoûtante). Mélanger la cannelle et la vergeoise, et saupoudrer ce mélange sur la pâte.

4. Former un rouleau en commençant par le côté le plus long, en serrant bien.

5. Couper en 10 parts égales. Placer les escargots ainsi obtenus dans un plat carré recouvert de papier sulfurisé, côté « spirale » visible. J’en ai mis 9 dans le plat, et le dernier dans un moule individuel. Pensez à laisser de l’espace entre chaque petit rouleau, car ils vont gonfler.

6. Laisser lever 1h à température ambiante (22°C chez nous), puis badigeonner de lait et enfourner pour 20 minutes à 180°C (10 minutes pour le moule individuel).

Saupoudrer éventuellement avec un nuage de sucre glace, juste pour décorer. Servir les cinnamon rolls tièdes avec un verre de lait (végétal pour moi), ou un bon thé. Si vous les avez assez espacés, ils se détacheront parfaitement les un des autres. Attention cependant à ne pas trop les espacer non plus : c’est leur proximité qui leur permet de conserver leur moelleux à la cuisson! N’hésitez pas, comme moi, à faire plusieurs essais selon votre moule 🙂
Ils se conservent plusieurs jours, bien emballés dans du papier aluminium. Je les passe 15 secondes au micro-ondes pour les tiédir et c’est parfait.

Pour la réalisation sans machine à pain : pétrir au robot, laisser lever 1h avant d’étaler la pâte, puis suivre les étapes indiquées dans la recette.