Galette des Rois noisette & Pralinoise { Epiphanie }

Galette des Rois noisette & Pralinoise { Epiphanie }

Ahem ahem. Je crois que je viens d’inventer un nouveau concept : l’Epiphanie en février. Je suis totalement à la bourre avec ma galette, comme pratiquement chaque année… Pas grave, on fêtera la Chandeleur à Pâques! 😀

Je n’avais pas encore eu le temps ni l’envie de faire de galette cette année : j’avais juste réalisé une couronne à la fleur d’oranger, plus légère. Et puis, ce week-end, alors que nous étions chez mes parents, j’ai proposé de faire un dessert pour le repas familial du dimanche midi. Proposition qui bizarrement, a été tout de suite acceptée… :p
Du coup, je me suis dit que c’était l’occasion idéale pour faire une galette et partager les calories en huit!

J’ai donc choisi de réaliser une galette à la crème de noisettes, car je n’avais encore jamais testé. Il faut toujours en profiter quand on a des cobayes sous la main 😀
Pour une version encore plus gourmande, j’y ai glissé des grosses pépites de Pralinoise.

Les ingrédients :

– 2 pâtes feuilletées pur beurre
– 100g de beurre pommade (très mou mais pas fondu)
– 100g de sucre
– 2 oeufs
– 125g de noisettes entières
– 1/2 tablette de Pralinoise ou autre chocolat au praliné
– 1 jaune d’oeuf mélangé avec un peu d’eau pour la dorure
– un peu de lait pour souder les bords de la galette

La préparation :

1. Dans une poêle chaude, torréfier les noisettes entre 5 et 8 minutes en remuant souvent (il faut que cela sente le grillé mais pas le brûlé). Laisser refroidir, puis mixer finement à l’aide d’un hachoir. Réserver.

2. Dans un saladier, travailler le beurre pommade à la spatule pour obtenir une texture bien crémeuse. Ajouter le sucre et fouetter énergiquement, comme pour réaliser une crème au beurre.

3. Incorporer les oeufs un par un, puis la poudre de noisettes. Réserver.

4. Dérouler la pâte feuilletée sur le plan de travail légèrement fariné, ou directement sur une feuille de papier cuisson. Découper une bande d’environ 2cm pour obtenir un disque plus petit. Je me suis aidée d’un moule un peu plus petit que ma pâte. Puis redéposer cette bande sur les bords du disque, en «collant» avec un peu de lait. Dérouler la seconde pâte feuilletée, puis procéder de la même façon, et déposer la seconde bande obtenue sur la première. Ceci permet de créer de l’épaisseur, vous obtiendrez un joli feuilletage sur le contour de votre galette. Réserver au frigo le disque de pâte qui servira à recouvrir la galette.

5. Disposer la galette sur une plaque de cuisson. Etaler la crème de noisettes sur la pâte, de façon bien uniforme. Disposer le chocolat au praliné préalablement détaillé en grosses pépites, et appuyer un peu pour les enfoncer dans la crème.

6. Sortir du frigo le disque de pâte feuilletée restant, et le disposer par-dessus. Appuyer sur les bords pour bien les souder (j’ai utilisé une fourchette). Faire un petit trou dans le centre pour créer une cheminée, ce qui évitera à la galette de gonfler.

7. Dorer au jaune d’oeuf avec un pinceau, puis créer le dessin de votre choix à l’aide d’un couteau bien aiguisé. Placer la galette au frigo pour 30 minutes.

8. Pendant ce temps, préchauffer le four à 200°C. Avant d’enfourner la galette, repasser une fois du jaune d’oeuf, et repasser sur les dessins si nécessaire. Faire cuire à 200°C pendant 20 minutes, puis à 180°C pendant 20 minutes supplémentaires. La galette doit être bien dorée dessus et dessous.

Servir la galette tiède, légèrement saupoudrée de sucre glace (ou pas). L’ayant réalisée la veille, je l’ai réchauffée une dizaine de minutes avant de la servir.

L’Epiphanie étant terminée depuis longtemps, je n’ai pas mis de fève, ce qui nous a permis d’engloutir notre part sans avoir peur d’y laisser une dent. Tout le monde a aimé. Victoire! 😀

Galette crème de noisettes et pralinoise (3)